Historique

Sensei KANAZAWA Hirokazu

Kanazawa Hirokazu Kansho

Sensei Kanazawa naît à Iwate au Japon en 1931. Il est un des derniers étudiants directs de Gichin Funakoshi à l’Université de Takushoku. Il incarne, pour beaucoup de pratiquants et ce depuis longtemps, le Karaté Shotokan. Il a aussi pratiqué le Kendo, le Judo et la Boxe Anglaise.

Ses premiers contacts avec le Karaté se font par l’intermédiaire d’un camarade de classe qui lui enseigne les rudiments du Karaté d’Okinawa. Plus tard, Kanazawa étudiera à l’Université de Nippon Dai où il découvrira un Karaté fondé sur le combat rapproché. Ensuite, il entre à l’Université de Takushobu, célèbre pour son dojo Shôtôkan. C’est là qu’il devient le disciple de Nakayama, réformateur avec Nishiyama de la Japan Karate Association (J.K.A). Quelques temps après son entrée à l’Université Takushoku, Kanazawa est sollicité par Nakayama pour entrer dans les cours spéciaux de la J.K.A afin de former l’élite japonaise au Shôtôkan.

Il a continué comme élève de maître Nakayama et fut le premier Champion du Japon en kumité en 1957, compétition qu’il remporta avec une main fracturée. Il réitérera cet exploit l’année suivante et après quatre prolongations en final qui désignèrent deux vainqueurs: Kanazawa et Mikami. Mais en plus, il fut cette année là, champion aussi en kata. Après sa victoire en 1957, Kanazawa devient instructeur à plein temps de la J.K.A.. Il poursuit sa formation sous la direction de Nakayama et envisage déjà de diffuser son art à l’étranger. Il devient très rapidement l’un des plus grands ambassadeurs du Shôtôkan à travers le monde.

Près de vingt ans après ses débuts à l’étranger, en 1977, Kanazawa rompt officiellement et fonde son propre mouvement qu’il nomme Shôtôkan Karaté International (S.K.I).

En plus de la maîtrise du Karaté, il a acquis une expertise du maniement de divers armes traditionnelles, il a également une connaissance très étendue du Tai-chi, qu’il étudit dans le but de perfectionner son Karaté, et bien que ces arts semblent complètement opposés, cela l’aide à développer la relaxation musculaire. Le Tai-chi lui permet d’exécuter les techniques de Karaté de manière efficace, c’est-à-dire mettre sous tension les muscles seulement à la fin de l’exécution de la technique.

Cet homme réunit toutes les qualités qu’un enseignant des arts martiaux doit avoir : humilité, patience, courtoisie, sécurité, sympathie et rectitude. Aujourd’hui 10ème Dan, Sensei Kanazawa est reconnu et respecté mondialement, et continue à voyager dans le monde entier, apportant avec lui des valeurs, et une expertise du Karaté de haut niveau.

A. Lesellier
Source : http://shotokancrsa.com/kanazawa.htm

A lire également :
Article de l'officiel Karaté magazine, janvier 2008
Article de Karaté Bushido, décembre 2006

Photos appartenant à M. DIALLO Abdoulaye

Kanazawa Hirokazu Kansho

Kanazawa Hirokazu Kansho Kanazawa Hirokazu Kansho

Kanazawa Hirokazu Kansho

Kanazawa Hirokazu Kansho

Sensei ZAPATA

Article en hommage a Alioune Badara Samb ZAPATA

Complément